Accueil du site > Actualités > Un hydrogel injectable et dégradable pour réparer le cerveau
Le CNRS

Un hydrogel injectable et dégradable pour réparer le cerveau



Comment combler la cavité lésionnelle créée dans le cerveau à la suite d’un accident vasculaire cérébral ? Les scientifiques de l’Institut de chimie radicalaire d’Aix-Marseille (ICR), en collaboration avec des chercheurs de l’Institut des sciences du mouvement (ISM) et de l’Institut de neurobiologie de la Méditerranée, ont développé un matériaux biocompatible capable d’améliorer la récupération des séquelles d’un AVC. De plus, cet « hydrogel » a l’immense avantage de pouvoir être injecté sans chirurgie.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site