Accueil du site > Actualités > Un nouveau mécanisme de contrôle de la pluripotence dans l’embryon
Le CNRS

Un nouveau mécanisme de contrôle de la pluripotence dans l’embryon



Dans le très jeune embryon, les cellules naissent dans un état pluripotent avant de s’engager progressivement dans de multiples lignages au sein des trois feuillets germinaux, ectoderme, mésoderme, endoderme. Sans maintien d’un bon équilibre entre pluripotence et engagement, le développement de l’embryon est voué à l’échec. L’équipe de Laurent Kodjabachian à l’Institut de biologie du développement de Marseille (IBDM), vient d’identifier un nouveau mécanisme nécessaire au maintien de cet équilibre. Cette étude a été publiée le 27 juin 2017 dans la revue eLife.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site