Accueil du site > Actualités > Une crue glaciaire pourrait avoir freiné l’expansion viking au nord du Groenland
Le CNRS

Une crue glaciaire pourrait avoir freiné l’expansion viking au nord du Groenland



La colonisation du Groenland, qui a eu lieu au début de la période "d’optimum climatique médiéval", vers l’an 1000, a longtemps été attribuée à la douceur du climat. Pourtant un climat rigoureux régnait dans le nord du Groenland : il aurait provoqué une avancée importante des glaciers et probablement participé à limiter la colonisation des Vikings au sud du Groenland. C’est ce que vient de démontrer une équipe de chercheurs du CNRS dont certains du Centre européen de recherche et d’enseignement en géosciences de l’environnement (CEREGE), du CEA, des universités Grenoble-Alpes, Aix-Marseille et Bordeaux, en collaboration avec des chercheurs du Royaume-Uni. La baisse des températures au nord du Groenland est vraisemblablement liée aux taches solaires et aux éruptions volcaniques dont l’intensité au cours de l’optimum climatique médiéval a été récemment révisée à la hausse.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site