Accueil du site > Actualités > Une horloge de susceptibilité cancéreuse dans les cellules souches neurales
Le CNRS

Une horloge de susceptibilité cancéreuse dans les cellules souches neurales



L’équipe de Cédric Maurange à l’Institut de biologie du développement de Marseille (IBDM) démontre qu’une horloge moléculaire, active dans les cellules souches neurales au cours du développement de la drosophile, détermine quelles cellules filles pourraient donner naissance à des tumeurs cancéreuses en cas de dédifférenciation. Les chercheurs identifient un réseau de gènes dont la perturbation pendant le développement confère des propriétés prolifératives illimitées. Ces travaux publiés dans la revue eLife, ouvrent la voie à une compréhension des mécanismes de l’agressivité des tumeurs cérébrales pédiatriques précoces.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site