Accueil du site > Actualités > Une injection de fluide dans une faille géologique provoque du glissement non sismique avant la rupture sismique
Le CNRS

Une injection de fluide dans une faille géologique provoque du glissement non sismique avant la rupture sismique



Une expérimentation sur une faille inactive dans les calcaires du Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel-Pays d’Apt (LSBB), à environ 300m de profondeur, a permis de mesurer pour la première fois l’effet d’une injection de fuide dans un plan de faille au niveau d’un forage. Cette étude, menée par une équipe franco-américaine de chercheurs du Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE), de Géoazur, de Caltech et de Penn State a été publiée dans la revue Science. Elle révèle un comportement inattendu des failles qui pourrait aider à mieux comprendre les séismes induits par les fluides.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site