Accueil du site > Actualités > Une nouvelle fonction portée par la protéine L du virus Ebola
Le CNRS

Une nouvelle fonction portée par la protéine L du virus Ebola



Le virus Ebola code pour une protéine « L » essentielle à la réplication/transcription du virus. Les chercheurs du laboratoire Architecture et fonction des macromolécules biologiques (AFMB) ont caractérisé un domaine méthyltransférase (MTase) de L qui méthyle les structures coiffes des ARNs nécessaires à la synthèse des protéines virales. Ils montrent que la MTase méthyle également les adénosines internes des ARNs. Le rôle de cette modification épitranscriptomique reste à élucider, mais pourrait être impliquée dans la réplication virale et l’échappement à la réponse antivirale.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site