Accueil du site > Actualités > Une nouvelle technique d’IRM pour une meilleure compréhension des maladies neurodégénératives
Le CNRS

Une nouvelle technique d’IRM pour une meilleure compréhension des maladies neurodégénératives



Une méthode prometteuse d’imagerie par résonance magnétique (IRM) vient d’être mise au point par des chercheurs français du Centre de résonance magnétique biologique et médicale (CNRS/Université de la Méditerranée), en collaboration avec le CHU de La Timone à Marseille et le Centre d’Exploration Métabolique par Résonance Magnétique (CEMEREM). Elle permet de cartographier de manière non invasive la distribution en sodium dans le cerveau humain. L’enjeu est de taille car l’accumulation anormale de cet élément dans l’axone, partie du neurone où circule l’information nerveuse, intervient dans plusieurs maladies neurodégénératives, comme la sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site