Accueil du site > Actualités > Vers des réseaux d’habitats multi-espèces robustes aux changements globaux
Le CNRS

Vers des réseaux d’habitats multi-espèces robustes aux changements globaux



Sélectionner les futures aires protégées en combinant critères de qualité et de connectivité de l’habitat pour de multiples espèces pourrait permettre de mieux conserver la biodiversité sous la pression des changements climatiques et des changements d’usage des sols. C’est ce que démontre une étude menée par Cécile Albert, chercheur CNRS à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) et ses collègues de l’Université McGill et de l’Université du Québec en Outaouais (Canada) sur la région du grand-Montréal et publiée dans Conservation Biology.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site