Accueil du site > Actualités > Vers une synthèse rationnelle d’aimants moléculaires
Le CNRS

Vers une synthèse rationnelle d’aimants moléculaires



L’intérêt des aimants moléculaires pour de nombreuses applications telles que la spintronique, le stockage des données ou encore l’information quantique n’est plus à démontrer. Mais aucune stratégie de synthèse ne paraît totalement satisfaisante car il est toujours très complexe de prédire leur anisotropie magnétique, propriété intimement liée à leurs applications. Des chercheurs de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (ISM2) et du Département de chimie moléculaire à Grenoble en collaboration avec le Centre de recherche Paul Pascal ont étudié cette anisotropie magnétique pour une série de complexes de cobalt en combinant des données expérimentales et des calculs de chimie quantique. Ils ont ainsi pu définir l’origine physique de l’anisotropie magnétique. Ces travaux sont publiés dans Chemistry-A European Journal.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site