© Frédérique Plas/MAP/CNRS Photothèque

Livio De LucaDirecteur de recherche

Advanced Grant

Directeur du laboratoire Modèles et simulations pour l'architecture et le patrimoine (MAP)1

Projet n-Dame_Heritage
Écosystème d’analyse et de mémorisation multidimensionnelle pour construire des cathédrales de connaissances en sciences du patrimoine

La recherche sur le patrimoine culturel fait de la confrontation entre objets matériels et études pluridisciplinaires l'arène de la production de savoirs collectifs. À l'ère numérique, c'est alors un cadre privilégié pour étudier l'analyse et l'interprétation collectives des faits, objets et phénomènes qui rassemblent une nouvelle génération de données vers la construction de nouvelles ressources scientifiques et culturelles – notre patrimoine de demain. Comment mémoriser ces faisceaux de regards individuels convergeant vers un même objet d'étude ? Comment analyser leurs dynamiques de construction, de chevauchement et de fusion conduisant à de nouvelles connaissances ? Ce projet introduit un nouveau domaine – un territoire de données numériques multidisciplinaires et multidimensionnelles – comme matière première pour étudier les mécanismes de production de connaissances en sur le patrimoine.

En introduisant une approche pionnière dans la modélisation computationnelle et la numérisation, ce projet bénéficie du cadre expérimental exceptionnel du chantier scientifique de Notre-Dame de Paris (impliquant aujourd'hui 175 chercheurs issus de disciplines telles que l'archéologie, l'anthropologie, l'architecture, l'histoire, la chimie, la physique et l'informatique) pour constituer un corpus emblématique de données sur les pratiques scientifiques en sciences du patrimoine, à l'ère du numérique. Dans cette opportunité unique de produire et d'analyser des masses de données scientifiques nées numériques, n-Dame_Heritage proposera une approche généralisable, une méthodologie reproductible et un écosystème numérique ouvert et réutilisable pour construire des cathédrales de connaissances par la recherche collaborative sur des objets matériels. En introduisant et en expérimentant des méthodes et des outils de nouvelle génération pour la production et l'analyse de données sémantiquement riches, ce projet déplace le curseur de la numérisation, de l'objet physique vers les connaissances mobilisées pour le comprendre, afin d'analyser l'interdépendance entre ses caractéristiques complexes et la des objets de connaissance connexes construits par les chercheurs à travers leurs pratiques de recherche.

  • 1CNRS/Ministère de la Culture